LouerUnManager en partenariat avec l’Institut de l’Engagement, propose aux lauréats de l’Institut de présenter leurs projets de création d’activité au cours d’un Pitch Start Up devant les Managers de Transition de la Communauté : la Marmite Citoyenne.

Avant de découvrir ce que la French Tess nous réserve, il faut savoir que L’Institut de l’Engagement permet aux jeunes ayant effectué un service civique, service volontaire européen, un volontariat de solidarité internationale ou un bénévolat, de les accompagner sur leurs divers projets : reprise d’étude, recherche d’emploi et création d’activité.

 

 

Participants au Pitch Start Up

 

  • Eric : Direction Commerciale
  • Guillaume : Direction Marketing Digital
  • Olivier : Direction Administrative et Financière
  • Christophe : Direction Business Development
  • Aurélie : CEO de LouerUnManager
  • Laurent : Direction Qualité RSE
  • Joël : Directeur Général chez LouerUnManager
  • Jean Matthieu : Direction Générale
  • Chantal : Directrice Associée chez LouerUnManager

 

French Tess, le Pitch Start Up 

 

Le 2nd lauréat à s’exprimer lors du Pitch Start Up est : Azad, co-fondateur de French Tess.

Azad : “En partant du constat que l‘entreprenariat numérique en France manquait cruellement de diversité, nous avons lancé une structure, French Tess, qui soit un pont entre les talents du Grand Paris et les acteurs de cet écosystèmeIls ont la conviction que du à la faible diversité de leurs origines, de parcours ou d’objectif des talents dans certaines entreprises freinent la créativité, la performance et l’innovation de celles-ci.

Face aux enjeux du numérique sur notre territoire, notre objectif est de faire découvrir, révéler et encourager ces talents pour qui l’entrepreneuriat numérique semblent parfois loin de leur aspiration professionnelle. « Être inclusif mais pas exhaustif » est notre principal défi. Notre conviction profonde est que la prochaine licorne française est à portée de main d’un talent du Grand Paris”.

Pour y arriver, il veut :

  • Sensibiliser les jeunes aux mérites de l’entrepreneuriat
  • Leur fournir des informations utiles à leur démarche
  • Leur offrir toutes les formations dont ils auraient besoin pour se réaliser.

 

Leur problématique : 

 

Azad : « J’ai été frappé par 2 choses :

  • La 1ère c’est que l’écosystème (startup) était immense. Les choses comme les incubateurs, les accélérateurs, des fonds d’investissements et tous types de structures qui informent, accompagnent, conseillent et financent les entrepreneurs.
  • Et la 2ème chose, c’est que j’ai remarqué qu’il y avait un manque de diversité sociale et géographique. C’est-à-dire que l’on voit très peu de « provinciaux », de personnes issues de l’autre côté du périph’ et qu’il y avait un manque de mixité ».

« Pour moi, cela allait à l’encontre du message de la Start-Up Nation où tout le monde pouvait entreprendre et que c’est avec l’intelligence collective qu’on peut trouver et créer des start-ups totalement innovantes… »

 

Suivi par les questions et le retour des managers :

 

Guillaume : «  Est-ce que vous avez en tête déjà, une idée de business model ou une première approche ? Quelle est votre vision par rapport à cette question la ? »

Laurent : « Qu’est-ce que la diversité apporte au numérique dans l’autre sens ? Ou pourquoi le numérique et pas l’agroalimentaire ou d’autres services ? »

Christophe : « On essaye toujours de créer des choses en parallèle du système parce que l’on pense que le système ne fonctionne pas, qu’est-ce qu’il y a dans ton projet, qui ferait que tu vas créer quelque chose, une école dans l’entrepreneuriat par exemple ? Est-ce qu’il y a quelque chose dans ce projet en complément de la création de l’école qui va tenter aussi de faire bouger les lignes au niveau du système ? »

Eric : « Tu risques pas que ce projet là, au-delà de donner des chances à l’autre côté du périph’, plutôt que de résoudre, ne serait pas militant et risquerait d’amplifier le clivage ? »

 

Après 1h, Qu’est-ce-qu’Azad retire de son Pitch Start Up ?

 

« Je m’attendais à ce que l’on me pose beaucoup de questions, beaucoup d’interrogations et que l’on me remette en question sur certains points mais, j’aurais jamais cru que l’on me pose autant de question pertinentes, intéressantes, intelligentes et qui vont plus loin que ma vision de départ. Ce sont que des plus, que je suis en train d’emmagasiner et j’attends le retour de la vidéo pour partager avec le reste de mon équipe. Et puis c’est fait avec tellement de bienveillance que de toute façon c’est un exercice à faire et c’est qu’un plus pour mon projet parce que ces centaines de détails qui ont été dit que ce soit sur la forme, le fond, la pédagogie, les partenaires, ceux sont que des choses qui vont alimenter mon projet et on va dire que j’en sors un peu grandi de cette expérience. »

 

Tout la communauté LouerUnManager félicite Azad pour son projet !

 

Un grand merci à :

  • Azad Bapir de French Tess pour avoir participé au Pitch startup
  • L’institut de l’Engagement pour ce partenariat qui nous permet de rencontrer des entrepreneurs si inspirants
  • Tous les Managers de Transition de la Communauté LouerUnManager pour leurs conseils experts