LouerUnManager en partenariat avec l’Institut de l’Engagement, propose aux lauréats de l’institut  de mettre en avant leurs projets de création d’activité lors d’un Pitch Start Up devant les Managers de Transition de notre Communauté : la Marmite Citoyenne.

L’Institut de l’Engagement permet aux jeunes ayant effectué un service civique, service volontaire européen, un volontariat de solidarité internationale ou un bénévolat, de les accompagner sur leurs divers projets : reprise d’étude, recherche d’emploi et création d’activité. Découvrons à présent ce que nous réserve les  AstroLiens lors de ce Pitch Start Up.

 

 

 

Le panel de pros lors du Pitch Start Up 

 

  • Morgane : Direction Générale
  • Bruno : Direction des Ressources Humaines
  • Anne-Claire : Direction Logistique – Supply Chain
  • Stéphane : Direction Générale
  • Aurélie : CEO de LouerUnManager
  • Dominique : Direction des Systèmes d’Information
  • Philippe : Direction Générale
  • Jean Matthieu : Direction Générale
  • Chantal : Co-fondatrice de LouerUnManager et Directrice Juridique

 

Les Astroliens, le Pitch Start Up 

 

Les 3èmelauréats à intervenir lors du Pitch Start Up sont : Margaux et Mathieu les co-directeurs de l’association Les Astroliens.

Cette association qui existe depuis 2 ans, a pour objectif de faire découvrir aux seniors les planètes du numérique ! Ces séniors sont accompagnés par les bénévoles qui ont entre 17 et 25 ans. Ils se sont donnés pour mission de réduire le taux d’exclusion numérique sur le territoire français.

Et ils y arrivent à travers :

  • Un accueil au sein de leurs deux permanences à Paris et Yvetot (76)
  • L’organisation de nombreux ateliers thématiques pour les séniors
  • La formation d’aidants numériques

Leur problématique :

 

Mathieu : « Alors, ce qu’il faut savoir que depuis 2017 en France, de plus en plus de démarches administratives sont dématérialisées. En 2017, par exemple, tout ce qui est lié au véhicule a été dématérialisé. En 2019, nos impôts ont été dématérialisés. Et le Président de la République actuel a décidé qu’en 2022, toutes les démarches administratives seraient dématérialisées. Donc, au global, le service public.

Aujourd’hui, il y a 13 millions de personnes, soit ¼ de la population française, qui sont en difficulté avec le numérique, voire exclus du numérique. Ce qui est intéressant de constater sur ces 13 millions, c’est que 4 millions, soit 1/3, sont des personnes qui ont 60 ans et plus… ».

Morgane : « Les Astroliens font explorer les mondes du numérique aux plus de 60 ans et nous passons pour cela par le lien intergénérationnel. Nous sommes une association de Loi 1901, nous existons depuis 2 ans et nous nous adressons aussi bien à des séniors qui vivent à domicile qu’à des séniors qui sont en EHPAD et donc nous voulions essayer de rendre les choses un peu plus dynamiques et sympathiques ».

 

Suivi par les questions et le retour des managers :

 

Bruno : « Quelle est votre unicité, votre point fort : c’est la formation mais, si vous transmettez, formez 5000 personnes, qu’est-ce qu’il reste de votre formation ? La formation, s’il y a bien quelque chose qui peut partir assez rapidement, c’est bien ça. Donc il faut peut-être réfléchir à votre capital informel. Enfin, pas capitalistique, mais… »-« (intellectuel) »

Chantal : « Votre méthodologie : est-elle protégeable, est-elle protégée ? »

Philippe : « Ce n’est pas une question de niveau. Il faut trouver la bonne personne, qui va être motivée. Il faut donc frapper à toutes les portes, et continuer à chercher. A un moment donné, vous allez trouver le bon interlocuteur ».

Jean-Matthieu : « En résumant, vous présentez les Astroliens comme étant de la formation et de l’adaptation au numérique. Puis j’arrête pas de me dire :  les Digitales Natives vont vieillir, et il y a un moment où on n’aura plus besoin des Astroliens parce que tout le monde sera formé ce qui n’est pas réellement le cas. Et, le sujet, le mot, que vous avez dit et qui à mon avis, pour moi, est éclairé, et qui devrait venir peut-être plus tôt dans le discours c’est qu’ « On a une méthodologie qui permet d’aborder la résistance au changement » dans la durée c’est quelque chose… Et vous avez choisi le numérique, parce que c’est un problème crucial mais c’est quelque chose qui pourrait être déployé dans d’autres domaines que le simple numérique… ».

 

Après 1h, qu’est-ce que les Astroliens retirent de cet exercice ?

 

Morgane : « Pour nous, c’était une réelle mise en situation, un test avant les « vrais » cas. Moi ce que j’en tire particulièrement, c’est qu’il faut que nous travaillons plus notre story telling, sur comment on arrive à vendre que notre produit, à ce que notre manière de faire intéresse les gens plutôt que vraiment le détail de chiffres qui vont derrière et la mise en place ».

Maryline : « J’ai trouvé qu’ils étaient très attentifs, les enseignements, très riches, les retours, très riches et j’ai même noté ce que j’appelle des « idées magiques », je pense deux pour lesquelles on va pouvoir tirer le fil directeur pour la suite ».

Mathieu : « La bienveillance, c’est ce que j’ai ressenti tout au long de l’échange que ce soit par les regards, le visage des Managers de Transition que j’ai pu rencontrer mais aussi via les retours que nous avons eus tout au long de la présentation ».

 

Tout la communauté LouerUnManager félicite les Astroliens pour leur projet !

Un grand merci à :

  • Toute l’équipe des Astroliens pour avoir participé au Pitch Start Up
  • L’Institut de l’Engagement pour ce partenariat qui nous permet de rencontrer des entrepreneurs si inspirants.
  • Tous les Managers de Transition la communauté LouerUnManager pour leurs conseils experts.