webleads-tracker

Sortir de la crise une usine en Pologne

Enjeux

Société de grosse chaudronnerie basée en Pologne fabricant le contenant (140p), filiale d’une société française fabricant une partie du contenu, les échangeurs (90 p).

Les deux sociétés sont en redressement judiciaire, sous la loi européenne des faillites.

La mission consiste à faire un diagnostic et à trouver une solution de sortie de crise.

Résultats

  • En 1 mois la productivité à augmenté de 7,5% puis chaque mois de 12% jusqu’à s’améliorer de 35%.
  • En 4 mois, la perte mensuelle de 40K€ est devenue un gain de 10k€; l’usine a quitté un cercle vicieux pour entrer dans un cercle vertueux : flux de fabrication et délais de mieux en mieux respectés, productivité en hausse, facturation en forte hausse, trésorerie positive, …
  • Recrutement d’un Directeur d’usine polonais au bout de 4 mois qui a poursuivi avec enthousiasme et efficacité les actions entreprises.
  • Identification d’un repreneur (le principal client de l’usine), et négociation du prix de la reprise en appui de l’administrateur, et transmission de témoin à l’actionnaire et au directeur d’usine.

Actions menées

  • Observer les circuits des composants et le travail des ouvriers, en étant présent 20 heures par jour 7 jours sur 7
  • Etablir une réunion-programme quotidienne dont les actions portent sur trois jours
  • Établir un calcul et des prévisions quotidiens de trésorerie
  • Mettre en place un programme d’amélioration de la productivité.
  • Le lendemain de la première réunion-programme, rien n’avait été respecté : j’ai ré-expliqué que je n’imposais pas le programme de travail mais que chaque chef de secteur devait respecter son propre engagement ; puis je me suis concentré successivement sur chaque secteur en suivant la chronologie de la construction ; les flux se sont remis en route et nous avons pu établir des prévisions de dates de livraison.
  • Visite des principaux fournisseurs, en leur expliquant mon travail, les perspectives de livraison, de facturation, et donc d’entrée de trésorerie ;
  • Négociation avec la maison mère (dont je suivais par ailleurs le plan d’actions qui se déroulait bien) des avances réduites mais maintenues.
  • Mis en place, après réflexion et de longues explications au début du troisième mois, de plusieurs systèmes d’intéressement : Un par zone de travail, basé sur les quantités produites,.

Talents mis en oeuvre

Capacité d’analyse rapide de la situation.

Adaptabilité immédiate dans une nouvelle culture totalement inconnue ( La Pologne)

Grande capacité de travail

Forte écoute et très bon relationnel avec tous les salariés cadres et ouvriers ainsi que les parties prenantes

Conclusion du manager

Cette mission est la plus difficile et enthousiasmante que j’ai réalisée. je l’ai réussie grâce à l’implication sans faille du middle management et à mon travail 15 h par jour 7 jours sur 7 pendant les deux premiers mois.

5 mois
Chaudronnerie
PME familiale

0

salariés en pologne

0

salariés maintenus à leur poste sur 190 des deux sites
Comment pouvons-nous vous aider ?